L’acide polylactique(anglais : polylactic acid, abrégé en PLA)

Le polymère biodégradable en compostage industriel (à une température de plus de 60 °C).

Homopolymère biosourcé, le PLA peut être obtenu à partir d’amidon de maïs, ce qui en fait la première alternative naturelle au polyéthylène (le terme de bioplastique est utilisé). En effet, le PLA est un produit résultant de la fermentation des sucres ou de l’amidon sous l’effet de bactéries synthétisant l’acide lactique. Dans un second temps, l’acide lactique est polymérisé par un nouveau procédé de fermentation, pour devenir de l’acide polylactique. Ce procédé conduit à des polymères avec des masses molaires relativement faibles. Afin de produire un PLA avec des masses molaires plus élevées, le PLA produit par condensation de l’acide lactique est dépolymérisé, produisant du lactide, qui est à son tour polymérisé par ouverture de cycle.

Synthèse de polylactide

Le PLA est donc l’un de ces polymères, dans lequel les longues molécules filiformes sont construites par la réaction d’un groupe acide d’une molécule d’acide lactique sur le groupe hydroxyle d’une autre pour donner une jonction ester. Dans le corps, la réaction se fait en sens inverse et l’acide lactique ainsi libéré est incorporé dans le processus métabolique normal. On obtient un polymère plus résistant en utilisant l’acide glycolique, soit seul, soit combiné à l’acide lactique.

 

Nous pouvons imprimer plusieurs nuances de ce matériau dont 100% recyclé et 100% bio-dégradable.

Couleur: Noir, blanc, bleu, rouge, vert, ect…